La société au risque des fondamentalismes religieux

Dans le cadre d’une publication sur :

Liberté religieuse et cohésion sociale : la diversité française

Jean-Paul Willaime, membre du GSRL et directeur d’études émérite à l’EPHE publie en juillet 2015, un article dans lequel il fait le point sur le radicalisme religieux.

A partir de l’exemple protestant, il explique que “Les radicalismes aussi divers soient-ils ont en commun le fondamentalisme”. Après avoir analysé le radicalisme dans le catholicisme, l’islam, le judaïsme, Jean-Paul Willaime affirme que bien que pouvant représenter des risques pour la société, “toutes les expressions de radicalisme religieux ne menacent pas forcément l’ordre public et ne dérangent pas forcément la vie sociale ordinaire”.

Lire l’article.


Nous remercions les Presse Universitaires d’Aix-Marseille qui ont autorisé la publication de cet article sur le carnet de recherche Hypothèses du GSRL.


Ce volume réunit les textes de plusieurs membres du GSRL, à savoir: Blandine Chélini-Pont, Martine Cohen, Christian EuvrardRégis DericquebourgPatrice Rolland, Jean-Paul Willaime.

 

Lire la table des matières.

Lire le résumé de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.