La jeune recherche du GSRL

Dans le cadre des événements organisés à l’occasion de l’anniversaire pour les 20 ans du GSRL, les doctorants et les chercheurs postdoctorants du laboratoire ont présenté leurs recherches soit par une communication au colloque soit  par une série de posters qui ont été exposé au GSRL et en Sorbonne.

Ayse Akyurek, doctorante sous la direction de T. Zarcone a ainsi présenté un poster sur  La reinvention de Mevleviye à Istanbul au XXIe siècle.

Yann Borjon-Privé et Clément Jacquemoud, doctorants sous la direction respectivement de V. Goossaert et M. Houseman, ont travaillé à partir des leurs terrains de recherche doctorale, sur Fêter le Renouveau chez les peuples sibériens de l’Altaï et du Taïmyr.

Giulietta Faiella, inscrite en doctorat sous la direction de V. Zuber, a présenté sa recherche à travers un poster sur Les discours scientifiques sur le christianisme en France depuis la déconfessionalisation (1965-2010).

Quentin Giroud, doctorant sous la direction de T. Zarcone, a exposé un poster sur Doctrines et Rituels de la chevalerie spirituelle (Fütüvvet) dans les guildes de métiers et les milieux confrériques de l’espace ottoman.

lebranchu

Marc Lebranchu, en doctorat sous la direction de V. Goossaert, prépare une thèse sur Les fabriques du taoïsme en Occident. Quatre siècles de réception du taoïsme en Europe.

Le développement de la jeunesse missionnaire évangélique via le travail social en France et au Brésil auprès de l´agence JEM – Jeunesse En Mission est le sujet du poster présenté par Denise Goulart, qui travaille sous la direction de thèse de Jean-Paul Willaime.

Doctorante sous la direction de P. Portier, Carlotta Gracci travaille sur La Ligue de l’enseignement : une enquête sur le militantisme laïque et le lien fédératif.

Diletta Guidi, également doctorante sous la direction de P. Portier, a présenté un poster au sujet de La gestion culturelle de l’islam en France.

Sous la direction de T. Zarcone, Oxana Jahan, a exposé un travail sur La représentation de l’Orient musulman dans la la litterature russe du XVIII et du XIX siécle.

La recherche doctorale de Kristina Kovalskaya, sous la direction de P. Portier, porte sur L’expertise du fait religieux en Russie : réseaux, discours, influences.

Cantaura La Cruz, doctorante sous la direction de A.-M.Losonczy, travaille sur Les multiples vies du Dr Jose Gregorio Hernandez. Religiosité, médecine populaire et politiques de santé au Venezuela.

Le travail de thèse de Ketsia Lemoine sur L’Anabaptisme Plain : un fondamentalisme visible et non-violent a également été exposé à travers un poster.lemoine

Maryam Mouzzouri, doctorante sous la direction de P. Portier, a travaillé sur Comment l’UNESCO interagit avec les acteurs religieux/de convictions?.

Alexandre Piettre, chercheur postdoctorant au GSRL, a présenté un poster au sujet de : Des mosquées dans la cité. L’islam, un instrument d’action publique pour une pratique souple de la laïcité au niveau local ?

Julie Remoiville, également chercheure postdoctorante au GSRL, a exposé son poster qui portait sur: Pratiques et croyances culturelles autour de la naissance en Chine urbaine contemporaine Étude de cas à Hangzhou.

Guillaume Roucoux, doctorant sous la direction de R. Dericquebourg a présenté un poster sur le thème: Se convertir à « soi » en contexte «sectaire » : Problématique, hypothèses et méthodes.

Un poster sur : Les racines chrétiennes de « commons » et la théorisation des biens communs dans la doctrine sociale catholique. Le débat en France dans l’après-Vatican II a ensuite été exposé par Alessandro Santagata, chercheur postdoctorant au GSRL.

Sarah Scholl, chercheure postdoctorante au GSRL, a présenté le poster : Christianisme et nation. Le patriotisme dans le discours et les vanelpratiques catéchétiques (1871-1914).

C’est enfin Chrystal Vanel, chercheur postdoctorant au GSRL, qui a exposé un poster au sujet de : Des polygames progressistes ou libéraux ?